Veuve Capet Vodka, quand Reims distille son raisin.

 » Toute grappe de raisin qui vient au pressoir ne fait vin. » O. Serres

SONY DSC

En champagne, elles sont beaucoup à être veuves. Mais capétiennes, elles sont plus rares.

Une vodka à base de chardonnay, voila ce que vous propose Veuve Capet. La

champagne doit être en effervescence, la voici qu’elle distille son raisin plutôt qu’elle ne le

fait vieillir en fut dans les caves. C’est en tout cas l »idée de Côme Simphal & Timothée

Duguit qui lancent leur vodka issue de vignes.

SONY DSCSONY DSC

L’idée n’est pas tout à fait nouvelle (d’autres vodkas  françaises existent) mais le rendu est

une belle réalisation avec un flacon qui n’abandonne de ses origines rémoises et on se

retrouve plus face à une bouteille de champagne qu’à un flacon de spiritueux. Bel objet. Au

nez ce n’est pas parfumé mais floral avec une bouche entre arômes de poire et de citron qui

rend la dégustation agréable et coupe le gout métallique de la vodka. Mais c’est en tonic

que la Veuve-Capet reste le plus agréable (oui on peut aussi le faire sans gin) avec un fil de

sirop de pêche et une belle lamelle de concombre pour rafraîchir tout ça. La vodka est en

plein renouveau, alors autant miser sur le Made in France. - www.veuve-capet.com

SONY DSC

-

Bien évidemment, nous vous rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé

et YKW vous incite à le consommer avec modération et de manière responsable.

Laisser un commentaire