City-Trip – 東京 Tokyo, Japon, rêve(s) de gosse.

 » Je suis une aspirine effervescente qui se dissout dans Tokyo. »

tokyo-japan-city-trip 1

Tokyo. Rêve de Gosse. Eclat de Japon. A posteriori, j’ai compris que je n’étais pas allé au

Japon. Je suis allé à Tokyo. J’y ai laissé un genou et une cheville a force de marcher.

J’ai eu une sensation désagréable au début, ce petit temps d’adaptation. Mais une chose

est d’ores et déjà sur : Japon, je reviens bientôt. 2017 aura été très drôle en termes de

voyage, je devais finir en apothéose. Pas d’hôtel à 36h du départ, rien de prêt et du

travail à finir, après 12 d’avion, on se dégage l’esprit. Bon à part pour la Cb qui ne

marche pas à l’arrivée – les 7-Eleven finiront par me sauver la vie – Tokyo c’est easy.

Pour peu que tu ne sois pas d’adresses particulières en tête et que tu aies du temps.

De toute façon Tokyo ce n’est pas une ville, ce sont des villes. 23 arrondissements

spécifiques pour être précis, chacun aussi grand qu’une grande ville française.

Akihabara, Odaiba, Shinjuku ou Shibuya, chaque quartier est une entité propre,

a son rythme, sa population, ses couleurs. Réunissez Nantes, Marseille et Lille

dans la même zone géographique, forcement ça dépayse.

tokyo-japan-city-trip 2tokyo-japan-city-trip 3tokyo-japan-city-trip 4tokyo-japan-city-trip 5tokyo-japan-city-trip 6tokyo-japan-city-trip 7tokyo-japan-city-trip 8tokyo-japan-city-trip 10tokyo-japan-city-trip 11tokyo-japan-city-trip 12tokyo-japan-city-trip 13tokyo-japan-city-trip 14tokyo-japan-city-trip 15tokyo-japan-city-trip 16tokyo-japan-city-trip 17tokyo-japan-city-trip 18tokyo-japan-city-trip 19tokyo-japan-city-trip 20tokyo-japan-city-trip 21tokyo-japan-city-trip 22

Je n’ai jamais su écrire sur les voyages. Déjà que je ne suis pas plus fort que ça en temps

normal. Mais couché des ambiances sur des mots m’a toujours paru un exercice délicat.

Jpréfère laisser aux photos ce travail, estimant être plus doué de l’œil que de la main.

Ca ne reflètera surement pas la quiétude d’une ville fourmilière, la politesse

comportementale poussée à son paroxysme ou encore l’étonnement quasi constant d’un

pays échappant à l’occidentalisation forcée. Vous voyez, j’écris déjà des conneries ^^

tokyo-japan-city-trip 23tokyo-japan-city-trip 24tokyo-japan-city-trip 25tokyo-japan-city-trip 26tokyo-japan-city-trip 27tokyo-japan-city-trip 28tokyo-japan-city-trip 29tokyo-japan-city-trip 30tokyo-japan-city-trip 31tokyo-japan-city-trip 32tokyo-japan-city-trip 33tokyo-japan-city-trip 34tokyo-japan-city-trip 35tokyo-japan-city-trip 36tokyo-japan-city-trip 37tokyo-japan-city-trip 38tokyo-japan-city-trip 39tokyo-japan-city-trip 40tokyo-japan-city-trip 41tokyo-japan-city-trip 42tokyo-japan-city-trip 43tokyo-japan-city-trip 44tokyo-japan-city-trip 45tokyo-japan-city-trip 46tokyo-japan-city-trip 47

Mais en deux mots : j’ai adoré. Maintenant il faut y retourner. Un peu plus qu’une

semaine, ailleurs dans le pays et avec un peu plus de vocabulaire. Mais il y aura une

seconde fois. Qui n’aurait pas envie de revoir l’aurore au pays du Soleil-Levant ?

Laisser un commentaire