Mexique – Santiago de Querétaro, la couleur vive.

 » Las apariencias son hermosas en su verdad momentánea.  » – O Paz

santiago-queretaro-mexique-2

Hello Mexico. De la capitale, on ne verra (cette fois ci) qu’une ville quasi déserte (il est 4h

du matin à l’atterrissage) et des lumières depuis l’avion qui te fond dire  » ha oui en fait

Paris c’est tout petit. ». Direction l’ouest et Querétaro, 2h de voiture dans la nuit avant

qu’au petit matin le soleil ne se lève sur les immensités vide. Bon, après 12h d’avion et 3h

de voiture, la premiere chose à laquelle tu penses, c’est te doucher. Et manger. Spoiler, sur

le continent Nord Américain, c’est au sud qu’on mange le mieux. Mais on y reviendra. En

attendant, on profite de la claque visuelle. Loin des clichés, le Mexique c’est le pied.

santiago-queretaro-mexique-planesantiago-queretaro-mexique-archi-1santiago-queretaro-mexique-desertsantiago-queretaro-mexique-redsantiago-queretaro-mexique-skysantiago-queretaro-mexique-stopsantiago-queretaro-mexique-travelsantiago-queretaro-mexique-calle-2santiago-queretaro-mexique-nabo

Les gens sont aimables, la vie ne coute rien (littéralement avec le taux de change et un

salaire européen) et les (fameuses) couleurs sont vives. Querétaro c’est pas non plus une

petite ville – 8 millions d’habitants – et forcément c’est un peu la fourmilière. Mais du haut

de ton mètre 90, tu surplombes et tu profites. Le Mexique n’est qu’une étape transitoire

mais tu as déjà envie de revenir. Rien que pour le jus d’ananas fermenté et les tamales. On

mange vraiment bien au Mexique. A tout les coins de rues des petites mains s’activent aux

fourneaux et tu passes le tiers du temps à emplir ton estomac de tacos à peine sortis du

four, de carnitas ou tu choisis les morceaux de viande et de jus de fruits pressés minute.

Tout est frais, aucun problème gastrique et au final, c’est même pas véritablement épicé.

Heureusement, comme chez nous ou la moutarde et le ketchup ont bonne place sur les

tables, le choix est offert en terme de sauces piquantes. Il parait que c’est dans l’état

d’Oaxaca – modèle fédérale – que l’on mange le mieux, rien que pour la table, c’est

s’assurer qu’on reviendra. Se perdre dans la ville, c’est aussi se donner le pouvoir de sentir

la vieille Europe. Le tiers monde, on en est loin. La moitié des bâtiments sont ultra recents,

c’est propre partout – en tout cas plus que certains quartiers parisiens – et le sentiment

d’insécurité est .. inexistant. Tout au plus on te demandera de ne pas brandir ton appareil

photo dans la rue mais ca tient plus du bon sens que du conseil sécuritaire.

santiago-queretaro-mexique-celebratesantiago-queretaro-mexique-colors-3santiago-queretaro-mexique-iglesia-2santiago-queretaro-mexique-iglesiasantiago-queretaro-mexique-look-upsantiago-queretaro-mexique-statue-2santiago-queretaro-mexique-street-artsantiago-queretaro-mexique-upsantiago-queretaro-mexique-walksantiago-queretaro-mexique-celebrate-2santiago-queretaro-mexique-iglesia-3santiago-queretaro-mexique-statue-1santiago-queretaro-mexique-iglesia-4santiago-queretaro-mexique-road-2santiago-queretaro-mexique-tamalessantiago-queretaro-mexique-the-roadsantiago-queretaro-mexique-womensantiago-queretaro-mexique-archi-2santiago-queretaro-mexique-archi-3santiago-queretaro-mexique-carottesantiago-queretaro-mexique-colorssantiago-queretaro-mexique-nature

Bon ok, il ne faut pas prendre tout le monde en photo, comme on te l’expliquera, ca

pourrait moins bien se passer si tu tombes sur un narcos qui s’est levé du pied gauche. Si

Querétaro est en plein boom et que les constructions récentes sont très « occidentalisées »,

tu peux aussi faire un tour à San Miguel de Allende pour une touche plus historique

et hispanophone. Ca tombe bien, c’est le jour de fête nationale, tout le monde porte les

couleurs du pays – impossible à ce point chez nous sans paraitre facho – et la ville est

descendue dans la rue. Ca frustre, tu as ton avion le lendemain, tu aimerais rester et en

ayant fait une escale de 3 jours, tu n’as que l’impression de gratter la surface du pays.

santiago-queretaro-mexique-allendesantiago-queretaro-mexique-cocinasantiago-queretaro-mexique-colors-1santiago-queretaro-mexique-flowerssantiago-queretaro-mexique-night-1santiago-queretaro-mexique-night-2santiago-queretaro-mexique-night-3santiago-queretaro-mexique-night-4santiago-queretaro-mexique-policiasantiago-queretaro-mexique-roadsantiago-queretaro-mexique-street-food-2santiago-queretaro-mexique-street-foodsantiago-queretaro-mexique-streetsantiago-queretaro-mexique-night-5

Alors see you soon le Mexique, on a hate de revenir.

Laisser un commentaire