Restaurant – Champeaux, Ducasse et Zola au ventre.

 » Saccard entra chez Champeaux, dans la salle blanc et or. » – Zola

SONY DSC

Sous la Canopée des Halles, il y a de l’eau et il y a Champeaux. Si le premier est un

accident architectural, la brasserie « ressuscitée » en 2016 par Alain Ducasse réussit

mieux l’exercice de style. Au moins architecturalement. Baigné de lumière par de grandes

baies vitrées et une ambiance résolument gare avec ses grands panneaux d’affichages, 44m

d’escale au coeur de Paris pour déjeuner. Velouté de châtaigne, lard croustillant en entré et

pour rigoler les Coquillettes jambon/Comté/truffe noire dans la foulée. Ca ne vaut pas des

gnocchis mais c’est gentiment régressif. Par contre la truffe il faudra (vraiment) la

chercher. Et dans le semainier, le vendredi c’est Quenelles de brochet, sauce Nantua.

SONY DSCSONY DSCSONY DSC

Le vin au verre est servi en magnum, coup de coeur sur la Loire et le Domaine Jolivet. Pas

de dessert, mais à ce qu’il parait, les soufflés de la Manufacture valent l’essai. Ressusciter

la brasserie populaire fondée en 1800 place de la Bourse et si chère à Zola n’est pas

exercice facile et pas sur que le travailleur y trouve son compte. Sans être raté, on reste un

peu sur sa faim une fois les assiettes terminées et sans avoir vu de réel coup de coeur sur

une carte adaptée à une clientèle touristique plus qu’à l’amoureux de bonne chaire.

SONY DSCSONY DSC

 » Onze heures venaient de sonner à la Bourse lorsque Saccard entra chez Champeaux,

dans la salle blanc et or, et dont les deux hautes fenêtres donnent sur la place (…) A cette

heure où tout le monde déjeunait, la place était presque vide : sous les marroniers d’une

verdure tendre et neuve, les bancs restaient inoccupés, le long de la grille, à la station des

voitures, une longue file de fiacres s’allongeait d’un bout à l’autre et l’omnibus de la

Bastille s’arrrêtait au busans prendre ni laisser de voyageurs. » – Emile Zola

SONY DSCSONY DSC

Ce n’était rempli qu’à moitié qu’a moitié ce vendredi midi, laissant la salle dans une

ambiance un peu froide. Mais nul doute que les premiers rayons de soleil seront de

meilleurs aimants que la rigueur hivernal pour faire sortir les parisiens. Donc à faire pour

découvrir le lieu ou s’arrêter déjeuner sur le pouce dans le ventre de Paris. Mais pas

(encore) pour revivre la grande histoire des bistrots parisiens.

SONY DSC

Champeaux – Forum des Halles – 01 53 45 84 50 – www.restaurant-champeaux.com

Laisser un commentaire