Art – Magritte, les Mots, Les Images et Pompidou

 » Everyday objects shriek aloud. » – René Magritte

SONY DSC

 » La trahison des images explore un intérêt du peintre pour la philosophie, qui culmine,

en 1973, avec Ceci n’est pas une pipe que publie Michel Foucault, fruit de ses échanges

avec l’artiste. » Le Belge s’invite au Centre Pompidou et se concentre sur quelques

années de sa période surréaliste. Les Mots, les Images, l’association des deux dans le jeu

philosophique et comment chacun peut se faire un chemin. La Décalcomanie, Les

Vacances de Hegel ou La Condition humaine, au dela de l’image, que cache l’idée.

Vaste illustration, temps pour la réflexion. -  » Dans une conférence qu’il donne en 1936,

Magritte déclare que Les affinités électives, qu’il peint en 1932, marque un tournant

dans son œuvre. Ce tableau signe son renoncement à l’automatisme, à l’arbitraire du

premier surréalisme. L’œuvre, qui montre un œuf enfermé dans une cage, est la première

de ses peintures vouée à la résolution de ce qu’il nomme : un « problème ». Au hasard ou

à la « rencontre fortuite des machines à coudre et des parapluies », succède une méthode

implacable et logique, une solution apportée aux « problèmes » de la femme, de la chaise,

des souliers, de la pluie… Les recherches appliquées à ces « problèmes », qui marquent le

tournant « raisonnant » de l’œuvre de Magritte, ouvrent l’exposition. »

Commissaire : Mnam/Cci, Didier Ottinger

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

Pour le rab d’expo, il y a l’artiste américain Cy Twombly qui trace ses lignes sur de

grands panneaux pâles au début à très colorés sur la fin de sa carrière. La Guerre de Troie,

ou les Neuf discours sur Commode c’est moins pictural que le belge, autrement marquant.

SONY DSC

 » De ses premiers travaux du début des années 1950, marqués notamment par le graffiti

et l’écriture, à ses compositions des années 1960, de sa réponse à l’art minimal et

conceptuel des années 1970 à ses dernières peintures, cette rétrospective souligne

l’importance des cycles et des séries dans lesquels Cy Twombly réinvente la peinture

d’Histoire. Salué comme l’un des plus importants peintres de la seconde moitié du 20e

siècle, Twombly « syncrétise » l’héritage de l’expressionisme abstrait américain et les

origines de la culture méditerranéenne. »

SONY DSCSONY DSC

Plus : René Magritte, L’Empire des Images, France Culture / Une vie, une oeuvre

René Magritte – Centre National d’Art et de Culture Georges-Pompidou, 75004 Paris

Laisser un commentaire