L’Irish-Coffee by Redbreast

«Langlais rassasié, l’Ecossais affamé, l’Irlandais enivré sont dans leur meilleure condition»

redbreast-whiskey-irish-12 years

Les températures font de la résistances et l’on oublierait presque que c’était l’hiver il y a peu..

Néanmoins, attaquons nous avec l’irlandais Redbreast a un sujet chauffant, le traditionnel

irish-coffee. Boisson servi dès les années 30 aux pilotes de ligne afin de se réchauffer et

tenir le manche (un avion disparu est si vite arriver), l’irish-coffee a le pouvoir de réunir deux

boissons que les tirages éloignent mais que les complexités aromatiques rapprochent.

redbreast-whiskey-irish-coffee-lockwood

Le café au Lockwood, c’est la Brulerie de Belleville qui s’en charge et c’est Thomas Lehoux,

torréfacteur amoureux qui nous en parle, nous emmenant jusqu’au Rwanda sur les traces

de ce produit vivant dont on ne possède jamais le contrôle total..

Thomas Lehoux coffee lockwoodredbreast-whiskey-irish-coffee-lockwood barredbreast 12 15 21 years irish whiskey

Maintenant, attaquons nous à l’irlandais en la présence des délicieux Redbreast.

Ce qu’il faut savoir, c’est que la marque à plumes est farouchement attaché au Single Pot Still

– un moût réalisé à partir d’orge maltée et non maltée, une triple distillation en « copper

alambic » – et un vieillissement en ex-fûts de bourbon et xérès dès le premier remplissage.

redbreast-whiskey-irish lockwoodredbreast-green post tasting

C’est le loquace Seamus Lowry qui s’est chargé de nous l’expliquer, nous transportant

d’un point vert à un point jaune en quelques arômes de bananes sèches, de cannelle ou encore

de chocolat noir tout en restant dans la plus pure tradition irlandaise. Et pour les cuvées

maisons, on a pu se balader sur une frise passant par des 12, 15 et 21ans d’âges.

Alors passage par la cafetière et c’est parti pour le cocktail des aviateurs avec une crème

chantilly maison et quelques cl de GreenPoint !

redbreast green spot irish whiskeyirish-coffee-lockwoodwhiskey-irish-coffee-lockwood

La douce odeur du whisky réchauffée par le café traverse la crème, c’est délicieux.

A ressayer à la maison et un bel irlandais à découvrir dès aujourd’hui à la Maison du Whisky.

-

Bien évidemment, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et YKW vous incite à le

consommer avec modération et de manière responsable.

Laisser un commentaire