J&B Urban Honey veut buzzer

« Ce qui n’est point utile à l’essaim, n’est point utile à l’abeille. » – Montesquieu

Urban Honey Whisky JB

Le bruit des voitures a depuis longtemps couvert celui des bourdonnements dans nos

grandes villes et trouver un coin de verdure relève désormais de la course aux miracles.

Aussi dans une tentative aromatique pour contrebalancer tout cela, J&B (Justerini &

Brooks, vous le saviez ?) arrive avec son Urban Honey pour apporter une touche de

sucre dans cet environnement bétonné. Conçu comme un vrai blend dans lequel aurait été

infusé de miel, le breuvage titre à 35% ce qui ne le prédestine pas exclusivement à une

clientèle féminine à l’inverse de ses concurrents. La bouteille a été dessiné par le graphiste

britannique Si Scott qui transforme ici le b en une délicate abeille prête à butiner.

Si Scott Urban Honey

Une illustration qui ne sera pas une édition limitée mais bel et bien le packaging définitif

du produit ! Alors attendez vous à le voir voler dans les rayons. Et pour ceux qui ne

goutent pas forcément les anglicismes, petit astuce : J&B = Bee = Abeille.. Comment

consommer tout cela ? Le mieux reste d’enfiler une tenue d’apiculteur. Ça ne changera pas

la recette mais votre auditoire n’en sera que plus conquis. Mais comme on est sympa, on

vous conseille de l’utiliser en cocktail, sur une base de whisky sour en remplaçant le sirop

de sucre par une petite cuillère de miel. Vous nous direz merci plus tard..

JB Urban Honey Packaging Bee

-

Bien évidemment, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et YKW vous incite à le

consommer avec modération et manière responsable.

Laisser un commentaire