Art –  » Guernica  » au Musée Pablo Picasso.

 » It isn’t up to the painter to define the symbols. » – Picasso.

Alors Guernica, ça doit être avec la Joconde l’un des tableaux les plus connus – ou du

moins reconnaissable – au monde. Et puisque le Musée Picasso lui consacre actuellement

une exposition, on fait la liste en 5 points pour lesquels se serait stupide de ne pas en

profiter. 1 : vous ne pourrez pas l’avoir en poster dans votre salon. Ben oui, avec ses 3,49 ×

7,76 cm, bonne chance pour retrouver une copie chez Ikea. 2 : normalement Guernica est à

Madrid. Est si il a beaucoup voyagé – assez drôle de voir comment il est alors roulé en

bande – vous n’allez quand même pas caler un voyage juste pour voir 1 tableau. 3 : La

peinture à l’huile, c’est bien difficile mais c’est bien plus beau que la peinture à l’eau. 4 : si

toutes les symboliques – le cheval, le taureau, la lampe, le cri des femmes – tu te les

rappelles de l’école, tout le contexte autour de la Guerre Civile Espagnole est intéressant à

revoir, entre les esquisses préparatoires jusqu’au point ou Guernica est reprise comme

symbolique anti-militariste depuis par d’autres artistes. 5 : pour le « .. Déjeuner sur

l’Herbe » de Picasso. Mais d’après Manet. A (Re)Voir - Museepicassoparis.fr.

Laisser un commentaire