La Mixing Star 2015 by Disaronno

« L’odeur des amandes lui rappelait le destin des amours contrariés. »

Disaronno Mixing Star France Finalistes

Disaronno, vous connaissez ? Si si, vous connaissez, regardez bien cette bouteille. Et le

Mixing Star ? Bon ok, si vous ne travaillez pas dans le milieu du bar, vous avez une

excuse. Mais dans ce cas, il faut qu’on vous raconte un truc. Le 07 juin dernier avait lieu la

finale française de la Mixing star organisée par Drinking Better et Baron Philippe de

Rothschild France distribution, le distributeur de la liqueur italienne sur notre

territoire. A ce point si vous nous connaissez, entre spiritueux et Mixing, vous avez peut

être finit par comprendre qu’il s’agissait d’un concours de barman. Bien jouė.

Disaronno Mixing Star France JuryDisaronno Mixing Star France Jury Conso

Alors, des concours, on en a suivi beaucoup mais honneur cette fois ci, c’est à la table de

jury qu’on se tient. En effet, comment refuser une proposition qui vient d’une belle

transalpine ? Bref, nous y voici sa, dans les locaux de Drinking Better, refait tel les bars de

la Cinecitta devaient être dans les années 60 (le wifi en plus). A nos cotés, on retrouve un

représentant de la maison mère Italienne, Christine Lambert qui écrit (entre autres)

pour Slate, deux responsables qui gèrent une grande partie de vos drinks alcoolisés à

Disneyland (si nous étions les rookies de l‘étape, eux en étant les professionnels),

Christophe Sichanh (gagnant 2014) et deux (fidèles) consommateurs de la marque.

Disaronno Mixing Star France BottlesDisaronno Mixing Star France Jury Disney

La marque d’ailleurs, peut être le temps de faire un petit rappel (surtout si vous avez

répondu non à notre première question). Une robe orangé et une bouteille carrée, voilà

sans doute ce qui nous fait penser que vous avez déjà forcément croise le regard de cette

liqueur d’amande italienne. A son origine, une belle histoire d’amande d’amour qui unit au

alentour de l’an 1525 l’artiste Bernardino Luini, un élève de Léonard de Vinci à une

belle aubergiste local. Lui à la recherche d’une muse pour la fresque de la Madone des

Miracles, elle cherchant à booster son compte Instagram bourré de selfie, ils ne

pouvaient dans cette acte artistique qu’y trouver leur compte. Trop contente, la belle lui

prépara une liqueur d’orange, parfumée et délicate à partir de quelques d’ingrédients

secrets. La légende était née et devinez quoi, c’est dans la ville de Saronno qu’elle s’écrit.

Et de la Lombardie, la recette allait connaître une longue histoire à partir de 1600 et le

début de sa commercialisation par Giovanni Reina. En 1942, on verra la forme du flacon

évoluer sous le travaille de soufflage du verre des artisans de Murano pour (commencer à)

obtenir la forme que nous connaissons maintenant. Mais revenons à Paris.

Disaronno Mixing Star France OfficialDisaronno Mixing Star France Romain Chassang

Romain Chassang rappel les règles, tirage au sort pour l’ordre de passage et c’est Anaïs

Teulier de l’UC61 qui passe en premier. Nom du cocktail ? Le Disaronno Summer Fruit -

Disaronno Originale, Fino Sherry Inocente, Lune d’Abricot Merlet, Jus citron vert frais,

Blanc d’œuf émulsionné. C’est ensuite au tour de Guillaume Sereau de chez FanFan by

La Tulipe avec son Italienne Fashioned – Disaronno Originale, Bourbon (Buffalo Trace),

Sirop Maison (Café, Origan), Angostura bitter, Ginger Beer (Fever-Tree).

Disaronno Mixing Star France Anais TeulierDisaronno Mixing Star France Disaronno Summer FruitDisaronno Mixing Star France Guillaume SereauDisaronno Mixing Star France Italienne Fashioned

Troisième à passer, Audrey Eschemann des Bains Douches avec son Noyau noir -

Disaronno Originale, Nigori Umeshu, combawa, jus de cerise luxardo, blanc d’œuf.

Quatrième candidat en provenance de Montpellier et du Papa Doble, Lilian Sausset et

son Mademoiselle Amanda – Disaronno Originale, jus de citron vert, shrub abricot à la

menthe, Suze Bitters red aromatic, absinthe. Dernier candidat à passer, Piotr Sajdak du

Little Red Door et son Disaronno Summer – Disaronno Originale, Vin Rouge (Mouton

Cadet, Baron oblige ^^), Jus de raisin, sucre Demerara, Infusion de Piment Vert.

Audrey Eschemann Disaronno Mixing Star FranceNoyau Noir Disaronno Mixing Star FranceLilian Sausset Disaronno Mixing Star FranceMademoiselle Amanda Disaronno Mixing Star FrancePiotr Sajdak Disaronno Mixing Star FranceDisaronno Mixing Star France Disaronno Summer

3 verres à préparer à chaque fois, service jusqu’au client et limite de 15 minutes agrémenté

pendant ce temps d’un petit speech devant le jury et les personnes présentes, les candidats

n’ont pas le temps de chômer. On note au fur et à mesure sur différents critères –

technique, arôme, goût, présence du Disaronno, connaissance de la marque – et les

feuilles sont aussitôt récupérées pour le décompte des points. A ce jeu la,  c’est Piotr

Sajdak qui l’emporte avec son association inattendu (et qui ferait surement hurler

certains bloggeurs vins) ! Il gagne donc sa place pour Tales of The Cocktail ou il pourra

faire voler une humeur italienne avec les autres vainqueurs européens !

Piotr Sajdak Disaronno Mixing Star France 2015Disaronno Mixing Star France PodiumDrinking Better Disaronno Mixing Star France

Merci encore à Drinking Better et Baron Philippe de Rothschild France pour cette place

au premier rang et bien évidemment félicitations à tous les participants !

-

Bien évidemment, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et YKW vous incite à le

consommer avec modération et de manière responsable.

Laisser un commentaire