Restaurant – Les Lyonnais se croquent à Paris.

 » La Légion d’honneur de Lyon ? La rosette !  » – Boris Vian

aux-lyonnais-restaurant-paris-ducasse interior

Si vous amenez une lyonnaise Aux Lyonnais, n’oubliez pas la cervelle de canut, cela vous

serez rapidement reproché. Heureusement si cette dernière n’est pas à la carte de la

brasserie rhodanienne (on est censé dire bouchon) créée en 1914 par la famille Fouet et

reprise en 2002 par Alain Ducasse, c’est tout simplement qu’elle est servie

automatiquement en entrée. Ouf, l’honneur est sauvé, la demoiselle est contentée.

aux-lyonnais-restaurant-paris-ducasse wineaux-lyonnais-restaurant-paris-ducasse interioraux-lyonnais-restaurant-paris-ducasse joue cochon

Trêve de mignardises, les spécialités lyonnaises sont à l’appel dans ce décor bistrot fait de

tables en chêne et d’armatures en acier et forcément, on s’attaque au patrimoine

gastronomique de la région avec un appétit non feint. « En respectant la tradition et en

conservant les associations de goûts, nous souhaitons réinterpréter la cuisine lyonnaise

en lui ajoutant une touche de modernité afin de la rendre plus légère, et encore plus

savoureuse » le chef Francis Fauvel. Ca commence avec un (traditionnel) saucisson

brioché à la pistache et avec ça une verre de Beaujolais pour faciliter la descente.

aux-lyonnais-restaurant-paris-ducasse epeautreaux-lyonnais-restaurant-paris-ducasse cheeseaux-lyonnais-restaurant-paris-ducasse bourgogne

Dans le cochon, tout est bon et la Cocotte de joues de cochon du Puy-en-Velay mijotées

aux artichauts est elle terriblement fondante. Comme pour renvoyer à la naturalité du

propriétaire des lieux, Cookpot de petit épeautre, asperges vertes et girolles pour rester

dans la saison, voila de quoi continuer agréablement le déjeuner. Fromages affinés de la

mère Richard et un verre de bourgogne pour éviter le dessert, de l’autre coté de la table

coule la crème anglaise qui vient napper la Marjolaine au chocolat. Alors forcément en

sortant on retrouvera la Seine et non le Rhône ce qui confirmera qu’on est bien resté à

Paris. Mais quand on peut voyager en quelques bouchées, pourquoi s’en priver ?

Aux Lyonnais – 32 Rue Saint-Marc, 75002 Paris – Auxlyonnais.com

 

Laisser un commentaire