Restaurant – L’Alsace à l’Auberge du Cheval Blanc.

 » C’est l’histoire de l’Alsace qui, très souvent, justifie les Alsaciens. »

alsace-restaurant-auberge-cheval-blanc riesling

Pour beaucoup, l’Alsace c’est loin. Pour un lorrain, c’est juste chez les voisins. Strasbourg,

Munster ou Colmar, petit deja quelques flammekueches et un peu de choux venaient

nourrir la connaissance de ce terroir limitrophe. Pour ce qui est du vin, il aura fallu

attendre quelques années.. Ah les blancs d’Alsace. Tout un programme. Du Riesling au

Gewurtztraminer, des vendanges tardives aux grains nobles, l’Alsace a toujours su vendre

ses vins. Et les faire reconnaître. Reviser ses notions est toujours bon. Ce n’est pas Los

Angeles mais tout comme avec les lettres blanches et Zinnkoepfle. Non ?

alsace-restaurant-auberge-cheval-blanc Zinnkoepflealsace-restaurant-auberge-cheval-blanc sundownalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc vignesalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc egliseZinnkoeplfe alsace-restaurant-auberge-cheval-blancalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc signealsace-restaurant-auberge-cheval-blanc sallealsace-restaurant-auberge-cheval-blanc tableJerome Koehler alsace-restaurant-auberge-cheval-blancvin alsace-restaurant-auberge-cheval-blanc

Ok, c’est le seul parallèle qu’on va faire. Mais au coeur de Westhalten, l’Auberge du

Cheval Blanc accueille un autre genre d’étoiles. Car si la famille Koehler est présente

depuis le début du 16e siècle à Rouffach – la ville voisine – il est depuis 1785 un bâtiment

ou les voyageurs ont l’habitude de s’arrêter. D’un ancien relais de poste, ils en ont fait une

auberge – pour nobles voyageant à… cheval blanc (Henri IV inside) – jusqu’à lui adjoindre

en 1964 un restaurant afin d’offrir le couvert en sus du gite. Si la grand-mère a lancé la

dynamique, c’est Gilbert Koehler qui depuis 1976 veille aux cuisines, décrochant une étoile

au Guide Michelin de 1989 à 2012. « Je suis né dedans. Petit, j’étais tout

le temps fourré en cuisine. D’ailleurs, la maison était petite, c’est là que l’on vivait, entre

cuisine et bistrot, on n’avait pas d’appartement privé à proprement dit. »

maitre hotel alsace-restaurant-auberge-cheval-blanctasting alsace-restaurant-auberge-cheval-blancalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc wine tastingVin Braun alsace-restaurant-auberge-cheval-blancalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc beautywine tasting alsace-restaurant-auberge-cheval-blancVin Landmann alsace-restaurant-auberge-cheval-blancamuse bouche alsace-restaurant-auberge-cheval-blancCuvee Hors La Loi alsace-restaurant-auberge-cheval-blancFamily alsace-restaurant-auberge-cheval-blanc

L’histoire familiale ne serait pas complète sans son fils Jérôme, responsable de la salle et

de la sommellerie. Et enfin (surtout) on n’oubliera pas les épouses, Raymonde & Caroline,

qui bien qu’en retrait oeuvrent autant à la destiné de la maison que ces messieurs. Allez

donc contredire Gabriel Legouvé sur ce que cache un grand homme. Alors terroir terroir

terroir. Pas besoin d’être à Paris pour faire preuve de bon sens, le sourcing des produits est

ici dans les environs, la terre alsacienne produisant tout ce dont la maison a besoin. A la

rigueur, certains produits peuvent provenir de plus loin mais ceux ci sont l’exception et

d’exception. Une fois par trimestre, c’est entre habitués qu’ils se réunissent, gourmandise

et sociabilité faisant souvent bon ménage dans le coin. Et au fur et à mesure que la soirée

avance, les langues se délient, aidées par le vin autour de cet accent si chaleureux..

Pere Fils alsace-restaurant-auberge-cheval-blancalsace-restaurant-auberge-cheval-blancalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc familysommelier alsace-restaurant-auberge-cheval-blancalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc serviceVin Beyer alsace-restaurant-auberge-cheval-blancalsace-restaurant-auberge-cheval-blanc vin beyerMelba Oie alsace-restaurant-auberge-cheval-blancPinot Noir alsace-restaurant-auberge-cheval-blancWine Dinner alsace-restaurant-auberge-cheval-blanc

Vignerons et convives autour de la table, les hostilités devraient pouvoir commencer. Les

Poireaux Braisés et melba d’Oie cru au Lard Blanc, Chutney de Potimarrons / Pinot Gris

« Hohrain » Domaine E. Beyer 2014 – La Matelote d’Anguille comme un civet, au Pinot

Noir / Pinot Noir Cuvée Emma S. Landmann 1996 – La Cuisse de Volaille d’Alsace Label

Rouge, Raviole et Crete de Coq / Pinot Gris Grand Cru Pfingstberg C. Braun 2012 – La

Rome du Ried, Flambée au Marc de Gewurztraminer – Le Biscuit Carotté, Coeur coulant

Chocolat Blanc, Sorbet Carotte / Pinot Gris SGN S. Landmann 1997. Et oui, pour la

choucroute, vous repasserez. Pour un parfait accord mets & vins, vous viendrez. Et si on

connait les vins alsaciens plutôt blancs, il ne faut jamais oublier de s’intéresser aux

rouges.. Un 96 plein de fraicheur et d’une belle finesse, des aromes vifs de fruits rouges et

une – belle – petite claque derrière la tête, voici le coup de coeur (liquide) de la soirée.

L’Alsace n’étant qu’à un jet de TGV, difficile de vous trouver des excuses.

Service Cuisine alsace-restaurant-auberge-cheval-blancCuisine alsace-restaurant-auberge-cheval-blancFromage alsace-restaurant-auberge-cheval-blancTeam alsace-restaurant-auberge-cheval-blancDessert alsace-restaurant-auberge-cheval-blancMere Fils alsace-restaurant-auberge-cheval-blancCoing Spirit alsace-restaurant-auberge-cheval-blancChampagne alsace-restaurant-auberge-cheval-blanc

Vous verrez, on respire mieux dans le Grand Est. Auberge du Cheval Blanc. 20 rue de

Rouffach, 68250 Westhalten – Tél : 0389470116 – www.auberge-chevalblc.com

Laisser un commentaire