Alfa’Mazing cars au MotorVillage

« Les Italiens sont des Français de bonne humeur. » – Jean Cocteau

alfa-romeo 33 2 driving

Si vous êtes sur Paris en ce mois d’Aout particulièrement ensoleillé, peut-être aurez vous

envie d’explorer les musées qu’offre la capitale durant la période estivale. Et si vous aimez les

belles mécaniques ou que vous revenez de la botte italienne, le MotorVillage ne sera pour

vous qu’une suite logique à vos vacances. En plein coeur des Champs-Elysées, le flagship des

marques du groupe Fiat accueille 4 légendes de la marque, des lignes uniques que vous

pourrez découvrir sur les différents étages du showroom. Vous serez dès l’entrée solidement

encadré entre l’Alfa Roméo RL TF de 1923 à l’origine de la légende du quadrifoglio verde (le

trèfle à 4 feuilles) et l’Alfa Roméo 6C 2300 Aerospider de 1941 (5 années de travail), des

frères Jankovitz, décrite comme  » La première supercar de conception modernes « .

Alfa Romeo 6C 2300 Aerospider 1941

On suit dans les étages Alessandro Maccolini, Chef du Design Extérieur Alfa, pour découvrir

l’étonnant concept-car conçu chez Pininfarina en 1969, la 33.2 sortie des coups de crayon de

Leonardo Fioravanti, à mi-chemin entre en Ferrari P5 et une batmobile aux ailes de papillon.

alfa-romeo 33 2alfa-romeo 33 2 flancalfa-romeo 33 2 back

Deux étages plus bas et un année plus jeune, c’est l’Alfa Roméo Carabo – travail de Marcello

Gandini chez Bertone – qui ouvre grands ses portières aux lignes acérées et à l’arrière

proéminent qui augure la future Lamborghini Countach et le style débridé des années 90.

Alfa Romeo CaraboAlfa Romeo CaraboAlfa Romeo Carabo Capot

Il faut dire que la belle n’a pas fait grand effort pour se cacher sous sa robe verte émeraude et

son génialissime trait d’orange. Des belles italiennes que vous aurez l’occasion d’admirer

jusqu’au 27 juillet au MotorVillage sans avoir à vous ruiner aux péages.

Alfa Romeo Carabo inside

-

MotorVillage 2, Rond-Point des Champs-Elysées – 75008 Paris 

Laisser un commentaire